Ce n’est plus un secret de polichinelle, le développement d’un pays passe par la formation professionnelle. Conscient de cela le Président du conseil communal de la jeunesse de Saint- Louis Adama Kane Diallo vient de nouer au nom de la structure un partenariat avec l’Ecole Supérieure d’Electricité, de Bâtiment et des Travaux publics de Saint- Louis. D’ailleurs les deux entités ont signé une convention qui constitue un cadre qui a pour objet d’impulser une collaboration et un partenariat fructueux entre elles. L’ESEBAT propose ainsi au Conseil communal de la jeunesse de Saint- Louis le modèle de partenariat qu’elle a établi avec les mairies de Dakar. Et selon le coordonnateur de la dite école Saliou Camara cette convention signée à l’espace des jeunes définit les modalités d’octroi de bourses d’études du CCJ pour les différentes filières de l’ESEBAT en BTS, licence et Master en génie civil , électrotechnique , informatique de gestion , management et stratégies de développement durable , qualité-hygiène-sécurité et environnement. « Nous avons identifié les filières porteuses à Saint- Louis et nous pensons que ce partenariat signé va offrir des opportunités aux jeunes et grâce au conseil ces derniers vont bénéficier une réduction dans la mensualité » a-t-il expliqué. Et Saliou Camara de révéler aussi que l’ESEBAT est en train de réfléchir à organiser des renforcements de capacité au profit des ouvriers de la commune. Quant au Président du CCJ Adama Kane Diallo , il a magnifié le partenariat avant de dire que cette action entre en droite ligne avec les missions du conseil. « C’est un partenariat gagnant-gagnant » a-t-il souligné, avant de soutenir qu’au terme de la formation il y aura un suivi et encadrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom