Le 19 Avril prochain la loi sur le système du parrainage sera à l’assemblée nationale. Un jour très attendu par les sénégalais du fait du refus catégorique de l’opposition qui a menacé de manifester contre cette loi devant les grilles de l’assemblée nationale. Une menace qui n’inquiète guère le parti au pouvoir. A Saint- Louis les responsables de l’APR , comme Alioune Badara Diop voit en cette démarche de l’opposition une manière de vouloir déstabiliser le pays. « Ces gens-là parlent de remake du 23 Juin , mais qu’ils sachent qu’ à l’époque c’était l’action du peuple » a-t-il dit. Interpellé lors de l’émission politique « les grandes heures » à Teranga FM animée par Cheikh Diongue , Alioune Badara Diop par ailleurs DG de l’Office des Lacs et Cours d’eau du Sénégal a défendu le système de parrainage disant qu’il constitue une avancée démocratique pour le pays. Il estime que ce parrainage va éviter les candidatures fantaisistes. « Si on a envie de gouverner ce pays on doit être capable d’avoir 1% de signatures des inscrits sur la liste électorale dans 7 régions différentes » a-t-il avancé.

Entre autres interpellations, Alioune Badara Diop est revenu sur les défaillances notées dans les travaux de la digue de la protection sur la langue de Barbarie en chargeant les « blogueurs ». Il a invité ces derniers à s’approcher de ceux qui gèrent le dit projet pour avoir les informations idoines . Et M. Diop d’expliquer que toutes les dispositions sont prises pour la réussite de ce grand projet de l’Etat . Toujours dans le sillage des conséquences de l’érosion côtière , il a avancé que pour les sinistrés de Khar Yalla des unités mobiles seront bientôt installées. Et il dénonce les sorties médiatiques du Président du parti  » PASTEF- Les patriotes » Ousmane Sonko , qui lors de sa visite à Saint- Louis, avait souligné que la précarité des sinistrés est causée par le maire de Saint- Louis Mansour Faye et par le chef de l’Etat Macky SALL.  » Ousmane Sonko utilise la détresse des sinistrés à des fins politiques » a t-il avancé.

Et en sa qualité d’adjoint au maire de Saint- Louis il a révélé que les travaux du stade Me Babacar Séye vont bientôt démarrer avec l’AGETIP pour 11 000 places. « Saint- Louis bénéficiera aussi d’un palais de sports » a-t-il ajouté. M . Diop de saluer le travail remarquable du maire Mansour Faye donnant rendez-vous aux populations aux prochaines locales pour débattre sur le bilan « positif » de son mentor politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom