Marche pacifique des étudiants à Saint- Louis : La coordination exige encore les départs de Mary Teuw Niane et Amadou Bâ. (vidéo)

0
175

Saint- Louis a été envahi par les étudiants. La Coordination des Etudiants de Saint- Louis y a organisé une marche pacifique avec le soutien des élèves des lycées et collèges du département et des parents d’élèves. Vêtus en tee –shirt de couleur rouge pour certains et noire pour d’autres, les étudiants se sont rassemblés d’abord à la place Abdoulaye Wade en face du pont Faidherbe, et ensuite ils ont commencé à marcher sur l’avenue Mame Rawane Ngom avant de revenir au point de départ. « Cette marche pacifique est pour s’indigner des violences faites aux étudiants qui ont occasionné la mort de Mouhamadou Fallou Séne » a expliqué à la foule d’étudiants et d’élèves , le porte-parole du jour Babacar Cissé délégué de la Coordination des Elèves de Saint- Louis. Ce rassemblement a été aussi une tribune pour les étudiants d’exiger encore les départs des ministres Pr Mary Teuw Niane et Amadou Bâ. « Ils ont failli, ils n’ont pas bien géré le dossier des bourses et tous deux nous ont causé du tort » a dit Babacar Cissé pour qui cette marche est historique. « Elle va marquer l’esprit collectif »a-t-il dit. Ainsi les étudiants réclament justice et la coordination a été catégorique quant à ses convictions. « Nous avons été toujours clairs par rapport à notre position, c’est que la lumière soit faite dans cette affaire » a martelé Babacar Cissé. Le porte-parole du jour de crier tout haut : « le gendarme qui assassiné Fallou Séne doit être arrêté, traduit en justice et condamné ».
Après avoir remercié les élèves pour leur implication à cette marche, Babacar Cissé a tenu à dire que la Coordination des Etudiants de Saint- Louis est plus que jamais déterminée à mener le combat. « Chers étudiants nous n’avons de force que si vous êtes derrière la coordination » a-t-il lancé. Coupant court aux rumeurs depuis leur audience au palais, Babacar Cissé a demandé aux étudiants de ne pas se fier aux rumeurs. « Ne prêtez pas attention aux autorités qui veulent nous utiliser pour régner » a-t-il soutenu. Et il rappelle à ses camarades étudiants que les membres de la coordination de Saint- Louis sont responsables, engagés et incorruptibles. « Nous n’avons peur de rien, nous pensons , nous réfléchissons , nous mesurons les actes posés et nous le faisons en toute responsabilité» a-t-il précisé. A rappeler qu’un silence absolu a marqué cette marche bien par les éléments du GMI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom