Pr Baydallaye Kane a passé les services à son collègue Ousmane Thiaré qui occupe désormais le fauteuil de recteur de l’UGB de Saint- Louis après son limogeage à la suite des échauffourées entre étudiants et gendarmes qui ont abouti à la mort de Mouhamadou Fallou Séne. C’est loin de Sanar, au Centre de Recherche et de Documentation du Sénégal (CRDS) que la communauté universitaire s’est donnée rendez-vous dans une atmosphère empreinte de solennité et d’émotions pour procéder à la passation de servies en présence de l’enseignement supérieur Olivier Sagna . Après la cérémonie de huis clos , le nouveau recteur Pr Ousmane Thiaré a fait face à la presse pour s’adresser à la communauté universitaire tout en rappelant aux enseignants , aux travailleurs et aux étudiants que vu la situation de l’UGB , il impose que toutes les forces vives se retrouvent pour dépasser ces événements. « Il faut qu’on arrive à trouver des solutions et faire de sorte que l’UGB retrouve son lustre d’antan » a-t-il dit. Les priorités du successeur de Pr Baydallaye Kane sont d’abord amener à apaiser la tension sociale , et ensuite faire de sorte que les activités pédagogiques redémarrent. « La fonction de l’université est qu’il y ait de la pédagogie » a-t-il rappelé. Pr Ousmane Thiaré de dire qu’il va s’atteler à ces défis.

S’agissant de l’état du rectorat saccagé lors de ces échauffourées par les étudiants, le recteur de l’UGB a rappelé que beaucoup de choses ont été détruites. « On a fait le point mais on n’a pas encore fini, avec le ministère de tutelle on tente de faire la reconstruction » a-t-il annoncé. M.Thiaré de préciser que des ressources supplémentaires seront trouvées pour régler les problèmes de l’heure. Aux étudiants il leur a rappelé qu’il est un ancien de l’UGB. « J’ai vécu dans la même galére , dans les mêmes conditions qu’eux , on fera tout pour avoir de meilleures relations » a soutenu le recteur. Et Pr Ousmane Thiaré de souligner qu’il compte prôner le dialogue et la concertation. « Nous allons rencontrer très souvent les étudiants pour anticiper sur les problèmes » a répété le recteur qui a invité les pensionnaires de Sanar à reprendre le chemin des amphithéâtres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom