A l’instar du Sénégal et du monde, la région de Saint- Louis a célébré ce Mardi la journée de l’environnement qui a pour thème cette année « Non au plastique à usage unique ». Une occasion pour le service régional de l’environnement et les autorités administratives de faire un plaidoyer sur les dangers des sachets plastiques. Et le choix de l’école élémentaire El hadj Rawane Ngom est loin d’être fortuit car selon le gouverneur adjoint chargé du développement Khadim Anne c’est une occasion pour amener les élèves à être conscients des impacts négatifs de l’usage du plastique sur l’environnement. « Aussi cette journée permet d’initier les populations à bannir cet usage » a-t-il dit.
Votée en 2015 la loi interdisant l’usage du plastique est loin d’être appliquée. Et le gouverneur de souligner que l’Etat a fixé le cadre mai il appartient aux industrielles et aux populations de prendre les dispositions pour l’application de la loi. « L’Etat ne peut pas faire un forcing c’est pourquoi on se focalise sur la sensibilisation » a-t-il précisé. Le chef de service régional de l’environnement Moussa Guéye de se féliciter de l’organisation de la journée qui selon lui a connu un cachet populaire. « Nous avons réussi à faire décortiquer le message car on veut s’attaquer au phénoméne de jet de gobelets de café et de sachets dans les rues » a-t-il lancé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom