L’enseignant chercheur à l’UFR des Sciences Juridiques et Politiques de l’UGB a fait un réquisitoire sévère contre le régime de Macky SALL en dénonçant les choix économiques de l’actuel régime qui à ses yeux n’ont aucune priorité. Il préconise de construire des unités industrielles dans les régions. « A Saint- Louis on pouvait y construire une conserverie, à Ziguinchor des unités pour alimentaires qui traitent des jus de mangues , et autres » a-t-il proposé. Et le candidat à la prochaine présidentielle de dire que l’Etat n’investit pas par priorité et il n’aide pas les populations. « Pour l’élevage je vois mal qu’on exporte de moutons pendant la tabaski alors qu’on pouvait être autonome » se désole t-il avant de proposer des tanneries pour renforcer le secteur de l’artisanat. « Nous sommes dans un état de situation économique très difficile et ce qui fait mal dans ce pays et que l’on passe notre temps à faire la politique de chiffres alors qu’il y a de véritables problèmes » a-t-il pesté. L’enseignant chercheur de s’interroger sur la véritable utilité du TER. « Peu de sénégalais utiliseront ce train » a-t-il prophétisé.
Cet écrivain qui est à son 5e ouvrage n’avait pas pensé de faire la politique en raison de la violence qui sévit sur ce terrain. « Je me contentais de faire des analyses après observation mais les sénégalais qui ont fait un diagnostic sans complaisance de la vie politique m’ont poussé à faire la politique et c’est suite à cela que j’ai déclaré ma candidature » a expliqué Ibrahima Silla. « La politique au Sénégal est un éternel recommencement , c’est la même donne depuis des années , des va et vient interminables depuis l’indépendance » a-t-il fait remarquer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom