Déthié Fall dans sa prise de parole est revenu sur la décision de la Cedeao pour  » saluer cette décision qui répare une partie de l’injustice causée au député Khalifa Ababacar Sall. Cela pose nécessairement un problème d’orientation d’une justice juste dans ce pays et non d’une justice orientée contre les adversaires politiques du Président Macky Sall.
Revenant sur le document présenté par le ministre Amadou Bâ, le vice-président de Rewmi, de relever :  » Monsieur le ministre, je vous renvoie à vos chiffres, pour le secteur primaire vous parlez d’une croissance de 12,9% en 2017 et de 7,8% en 2018. Et pourtant vous qualifiez cela de  » léger repli ». Monsieur le ministre, il s’ agit d’une forte régression de 5, 1% dans un secteur où s’ active la grande majorité des sénégalais au moment où le secteur tertiaire se stabilise à 6,7% de croissance et essentiellement géré par les étrangers.
Ces chiffres montrent nettement que le Président Macky Sall travaille pour les étrangers et non pour les sénégalais. Mr le ministre, malgré cette régression notée chez les sénégalais vous nous dites, pour respecter les engagements de Macky Sall, que vous comptez taxer, suivant vos propres mots, ces « sénégalais peu ou pas formés et qui sont dans des activités de survie, pour soutenir une société comme la SN poste qui a été épinglée dans sa gestion par les corps de contrôle.
Quelle injustice Monsieur le ministre! Ici, dans cette auguste assemblée le Premier ministre Idrissa Seck avait en 2004 dit qu’il combattrait Ndioublang et protégerait Goorgolu. C’est dommage de voir Macky Sall en 2018 assumer nettement à travers l’analyse du document que vous venez de nous présenter, qu’il veut asphyxier Goorgolu pour protéger Ndioublang… »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom