La sortie de l’avocat de Karim WADE Me Amadou SALL par ailleurs membre du comité directeur du PDS sur un plateau de télévision s’attaquant à ses anciens frères libéraux qui ont quitté les rangs du parti pour la formation de Macky SALL continue de faire couler des salives. Après les missiles envoyés, c’est au tour de ses ex frères de lui retourner l’ascenseur. Le mouvement ALUR de Fatou Thiam face à la presse à Saint- Louis , est monté au créneau pour dire qu’avec Me Amadou SALL , le ridicule ne tue pas. L’ancienne députée sous WADE de qualifier l’avocat d’un amnésique, plongé dans une arrogance qui frôle la démence. Pour elle , Me Amadou SALL a fait de la calomnie et de la haine ses propres armes. D’un ton catégorique , Fatou Thiam ouvre le feu « en comparant ses anciens frères de parti à des animaux, ce charognard qui n’est jamais lucide, s’est complétement fourvoyé » a-t-elle dit.

La responsable du mouvement ALUR compare Me Amadou SALL à un « désaxé » qui , selon elle , s’est transformé en donneur de leçon. Et elle lui rappelle son passé politique qui se résume en une quête perpétuelle de prébendes et sinécures qui « l’a conduit au PDS bien après la victoire de WADE en 2000, après avoir fait pas mal de formations politiques comme le RND, le PLP etc ». Fatou Thiam de souligner que si son projet avait abouti, son leader d’aujourd’hui ne présiderait jamais aux destinées de ce pays. « Et on s’en souvient, après l’éclatante victoire, il a retourné sa veste et s’est mis à genou devant Monsieur Abdou FALL pour qu’il intercède auprès du Président WADE » lui a-t-il rafraîchi la mémoire. Pire Fatou Thiam compare l’homme à la blouse noire à un avocat ambulant, sans cabinet ni clients, car jouissant d’une réputation puérile qui fait fuir même les rats, et qui prie régulièrement pour que le dossier de Monsieur Karim Meïssa WADE se corse au jour le jour car étant son seul gagne-pain.

Comme une lionne affamée , Fatou Thiam n’a point loupé sa proie rappelant qu’après son éviction du ministère de la justice à cause de son incompétence , Me SALL avait menacé de quitter le navire pour s’allier avec les opposants qui voulaient mettre le pays à feu et sang, raison pour laquelle WADE l’avait confié sa communication comme lot de consolation malgré ses limites. S’inscrivant dans le déballage, l’ancienne sœur de Me SALL révèle que ce dernier avait promis son soutien à deux candidats de la présidentielle qui devaient s’affronter. « C’est pourquoi Macky SALL en croisant la caravane de WADE, n’en revenait pas, lorsqu’il l’a vu à côté du pape du sopi » a-t-elle soutenu. Ainsi Fatou Thiam demande à Me Amadou SALL de continuer sa route et de les laisser prendre le chemin qui leur plaît. « Nous avons eu le courage de choisir un candidat parce que nous sommes libres, nous avons une marge d’appréciation parce que nous ne sommes pas liés. En toute indépendance, nous avons décidé de soutenir le candidat Macky SALL, et ce choix nous l’assumerons pleinement » dira t-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom