La communalisation de CAS- CAS dans l’île à Morphil dans le département de Podor est devenue le combat des populations. Pour ces dernières cela est une urgence vu les problèmes auxquels elles sont confrontées. En effet cette localité souffre de problèmes d’électricité, de santé et d’infrastructures socioéducatives. Pire la semaine dernière une femme est décédée en donnant la vie. Un accident tragique qui pouvait être évité si l’hôpital construit depuis des années a été ouvert. Mais cette infrastructure est toujours fermée. Ainsi les populations exigent l’achèvement des chantiers de l’hôpital de CAS –CAS car les populations meurent suite à de longues et pénibles évacuations. Selon certaines indiscrétions cet hôpital ne sert que d’enclos pour les animaux en divagation. Aussi les autochtones ont décrié la cherté de l’électricité fournie par la COMASEL. Ils veulent une harmonie des prix entre la SENELEC et la COMASEL. Tous ces facteurs de blocage font que les populations de CAS – CAS ont exigé la communalisation de leur terroir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom