La plateforme INNOVACSA du projet « Sécurité Alimentaire et Adaptation au Changement Climatique dans les systèmes Agricoles des Petits Producteurs du Delta du Fleuve ( ACSA) » vient d’être lancée à l’UGB. Les activités de la plateforme ont démarré et ainsi les acteurs sont en mesure de participer effectivement à son fonctionnement. Ils vont assumer leurs rôles et responsabilités pour élaborer ensemble des stratégies et apporter des solutions d’adaptation. L’objectif dudit projet selon le coordonnateur Seydou Nourou SALL est d’élaborer des outils d’aide à la décision pour faire face au changement climatique. Pour ce faire M. SALL a dit « qu’il s’agira de co-construire des stratégies innovantes basées sur les résultats de la recherche et des connaissances endogènes des acteurs de l’agriculture ». La recherche menée dans ce projet est une Recherche-Action , qui tient compte des connaissances et du savoir-faire des productrices. En effet il a été constaté que le défi scientifique pour renforcer la résilience des groupements de femmes productrices face au changement climatique , pour la sécurité alimentaire est considérable. « Relever le défi passe nécessairement par la mise en place d’une plateforme d’innovation , lieu d’échange multi-acteurs, multi-échelles , pluridisciplinaires au sein de laquelle seront réunies les connaissances à la fois sur des observations et mesures scientifiques et celles sur les savoirs locaux » a expliqué Seydou Nourou SALL. Les parties prenantes ont déterminé ensemble les objectifs de la plateforme et les rôles et les responsabilités des parties prenantes. La mise en œuvre de ce projet permettra de trouver des stratégies d’adaptation aux changements climatiques au profit des GIE des 7 localités ( Diama, Gandiaye , Nndiébéne Gnadiol , Ndiagambal, Ross Béthio , Potou Gnadiol) , ciblées par le projet , et travaillant dans les métiers de l’agriculture traditionnelle.

Pour le recteur de l’UGB Pr Ousmane Thiaré ce n’est pas une tautologie de dire que le changement climatique constitue une menace immédiate pour la sécurité alimentaire des centaines de milliers de personnes vivant dans le delta du fleuve , et qi dépendent de l’agriculture à petite échelle comme moyen de subsistance. D’où l’engagement sans faille de l’UFR Agro porteuse de ce projet , salué par le recteur. D’ailleurs il demeure convaincu que les enseignants-chercheurs de cette unité, apporteront leur expertise scientifique dans ce processus laborieux de mise en place de la plateforme INNOVOSCA. Du coup l’atelier tenu à l’UGB depuis ce Mardi pour deux jours à l’endroit des parties prenantes va contribuer à la production de connaissances fiables , dans une perspective d’information , d’anticipation et d’adaptation pour une meilleure prise en charge de la sécurité alimentaire dans la zone Nord du Sénégal. A préciser que l’atelier a été financé par la fondation OSIWA dont le soutien va dans le sens de l’autonomisation des femmes comme outil efficace de la sécurité alimentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom