Il a été déféré hier au parquet et serait placé sous mandat de dépôt. L’agresseur présumé de Mame Boubou FALL propriétaire et gérant du cyber et tenancier du WARI à la corniche , a été appréhendé par les limiers du commissaire central Bécaye DIARRA. Le malfaiteur se prélassait chez lui pensant que sa victime ne le reconnaissait pas. Après avoir cité son nom , Mame Boubou est revenu sur les circonstances de l’agression qui l’a amené aux urgences et à la réanimation de l’hôpital de Saint- Louis pendant des jours. Il a reçu plusieurs coups sur la tête de la part de son bourreau. Des blessures visibles sur la tête. Il a été aussi atteint au ventre par un objet poignant. A la police lors de la confrontation il a pointé d’un doigt accusateur le mis en cause qui a réfuté. Mais lors de la descente de la police chez lui , le présumé agresseur est allé se barricader dans les toilettes. Des membres de sa famille ont tenté de leurrer les limiers disant que celui-là est absent de la maison. Mais les policiers ont remarqué que les toilettes ont été fermées. Ils ont alors défoncé la porte et ont trouvé l’agresseur à l’intérieur. Il sera manu militari acheminé à la police centrale. Et selon les explications de Mame Boubou FALL son agresseur lui a pris de l’argent et ses deux portables. Des sources nous ont révélé que l’agresseur est peint comme un jeune calme et inconnu de tels faits de brigands mais il serait animé par la volonté de trouver quoi satisfaire son épouse. Peintre de son état , l’agresseur était dans les préparatifs nuptiaux de son mariage. Désormais l’affaire est entre les mains du parquetier de Saint- Louis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom