Niandane est une commune du département de Podor dans la région de Saint- Louis, située dans une cuvette sablo argileuse traversée par le marigot du Doué affluent du fleuve Sénégal. Créé en 1710 Niandane, est une cité religieuse marquée annuellement par son gamou. La commune se caractérise par un défaut d’aménagement qui se manifeste par la prédominance d’habitats spontanés et l’étroitesse des rues. L’habitat est dominé par les constructions en banco (68,8%) surtout dans les quartiers dits traditionnels (Ndiorno, Thialy). Les quartiers traditionnels regroupent l’essentiel des infrastructures et équipements de la commune. Par ailleurs, depuis 2012 des nouvelles infrastructures (hôtel de ville, marché, stade, collège, esplanade …) sont implantées dans la zone d’extension. Et ceci grâce à la nouvelle équipe municipale dirigée par El hadj Malick Gaye. Ce dernier polytechnicien de formation est par ailleurs DG de l’AGETIP. Le portail d’informations de la région de Saint- Louis www.ndaractu. net a porté son choix sur cet homme pour en faire l’homme de l’année vu les multiples efforts de la municipalité pour mettre cette commune sur les rampes du développement. Pour assister les familles en situation de vulnérabilité de sa commune, El hadj Malick Gaye a versé la totale contribution de cette catégorie sociale à la mutuelle de santé facilitant ainsi leur enrôlement. Un geste hautement apprécié par les bénéficiaires.

L’étranger qui vient pour la première fois à Niandane est frappé par l’esplanade qui jouxte la grande mosquée et les mausolées des saints hommes de cette cité religieuse. En effet dans le cadre de la politique de rénovation des cités religieuses initiée par le chef de l’Etat , le DG de l’AGETIP a pesé sur la balance pour doter Niandane d’une telle infrastructure en prenant en compte la réhabilitation du lieu de culte. Niandane niché à l’intérieur de Podor est connu pour ses cultures de banane faisant de la commune une zone économique. C’est pourquoi la commune n’a ménagé aucun effort pour participer à l’essor socioéconomique. Le maire a doté les femmes d’une mini rizerie, aux populations une ferme piscicole. Avec de tels atouts il serait important de bien refaire les pistes de production pour l’écoulement des productions agricoles. L’éducation des enfants occupe une place importante dans la vision politique de l’édile qui par ses relations a fait installer une case des tout-petits dans la périphérie communale. Ses efforts au profit de la jeunesse de Niandane ne sont plus à démontrer avec l’acquisition d’un stade et autres aires de jeux. L’éclairage public et le nettoiement sont assurés. Niandane émerge .

Homme de défi, le polytechnicien Dg de l’AGETIP est très attaché à la politique Yonu Yokkuté du chef de l’Etat Macky Sall. « L’action » est son sacerdoce. En témoigne le centre de formation à la maitrise énergétique aux métiers de la mécanique automobile de Diamniadio inauguré récemment par son excellence Macky Sall où il a salué les réalisations de l’AGETIP. Les nombreux programmes réalisés ou déroulés en Casamance sont très édifiants. Lors de sa tournée économique dans le Sud , Macky Sall l’a constaté de visu : marché de Tiléne à Ziguinchor avec 1, 5 milliard – maternité de Médina à la commune de Enampor- mini forage solaire à Bougoutoub- blocs de salle de classes- mini forage équipé de pompe manuelle à Djimbar – plateforme économique intégrée de Bignona entre autres. Dans cette zone Macky Sall a réalisé d’importants travaux à travers l’AGETIP sous la conduite de son directeur El hadj Malick Gaye, qui entrent dans le cadre du projet de promotion pour la paix en Casamance. L’AGETIP déroule aussi le programme de développement local et de bonne gouvernance estimé à 18 milliards. Il s’agit pour ce programme de promouvoir la mise à disposition d’infrastructures socioéconomiques pérennes répondant aux besoins prioritaires des populations, de renforcer la bonne gouvernance dans les collectivités locales des zones d’intervention et de contribuer à l’évolution des conditions cadres nationales pour la bonne gouvernance la décentralisation et le développement local. La liste est loin d’être exhaustive.

L’AGETIP c’est aussi la mise en place de pistes, la construction de stades municipaux, la réalisation de marchés à bétail, la construction d’hôtels de ville sur l’ensemble du territoire national . Avec l’avènement de Macky Sall, l’acte III est d’une importance capitale pour éradiquer les inégalités territoriales et renforcer les pôles économiques. C’est pourquoi l’AGETIP a entrepris la construction de sièges de conseil départemental dont le 1er a été réalisé à Bignona. Les faits sont palpables pour faire du maire de Niandane l’homme de l’année afin d’inciter ses collègues à la persévérance pour doter aux populations un meilleur cadre de vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentez ici
Votre nom